Voici les notes de la rencontre real madrid-Galatasaray comptant pour le quart de finale aller de la Ligue des champions, disputé le 03/04/2013 sur la pelouse de Santaigo-Bernabéu. L'équipe du real madrid s'est imposée à domicile sur le score de 3 à 0. La feuille de match
real madrid 3-0 Galatasaray
real madrid: C Dos Santos Aveiro 9 ', K Benzema 29 ', G Higuain 73 '
Avertissements :
real madrid : Essien (J, 84), Alonso (J, 84), Ramos (J, 90), Modric (J, 90), Galatasaray : Nounkeu (J, 41), De Carvalho (J, 71), Drogba (J, 74), Yilmaz (J, 78)
Les équipes : Diego Lopez, M. Essien, R. Varane, S. Ramos, F. Coentrao, S. Khedira, Xabi Alonso, A. Di Maria, (Pepe 86'), M. Özil, (L. Modric 80'), Cristiano Ronaldo, K. Benzema, (G. Higuain 65')
Galatasaray : F. Muslera, E. Eboué, S. Kaya, D. Nounkeu, A. Riera, (N. Amrabat 83'), Felipe Melo, H. Altintop, (U. Bulut 78'), S. Inan, W. Sneijder, (Z. Gokhan 46'), B. Yilmaz, D. Drogba
Les notes de real madrid :
Diego Lopez 6.5: S'il a eu peu de travail, le portier l'a bien fait en se muant en obstacle infranchissable.
M. Essien 6.0: Le Ghanéen s'est montré actif dans le couloir droit, où il a été solide défensivement et précieux offensivement, en atteste sa passe décisive pour Benzema.
R. Varane 6.5: Nouvelle prestation convaincante du grand espoir français. Bougé en début de match par Drogba, l'ancien Lensois a ensuite répondu présent grâce à une solidité à toute épreuve dans les duels et un sens de l'anticipation remarquable.
S. Ramos 6.0: Moins en vue que Varane, le Sévillan a tout de même répondu présent à l'impact physique imposé par Drogba et fait preuve d'autorité en de multiples occasions.
F. Coentrao 5.0: S'il n'a pas été mis en difficulté, le Portugais a parfois semblé en décalage avec ses partenaires, en attestent quelques passes dans le mauvais tempo.
S. Khedira 5.5: Sans briller, l'Allemand a été précieux dans l'entrejeu en faisant preuve d'une grosse activité, aussi bien à la récupération que dans l'orientation du jeu.
Xabi Alonso 5.5: Peu en vue en début de partie, le Basque est monté en puissance au fil du match, faisant admirer sa science de la passe surtout après le repos.
A. Di Maria 6.0: Intenable sur l'aile droite, l'Argentin n'a cessé de provoquer les défenseurs adverses à bon escient avant de logiquement connaître une baisse de régime passée l'heure de jeu.
Pepe : Pas Noté
M. Özil 6.5: Passeur décisif, le maître à jouer allemand a signé un match plein grâce à ses changements de rythme et une technique fine.
L. Modric : Pas Noté
Cristiano Ronaldo 6.5: Premier buteur, le Portugais a été efficace à la finition comme dans le jeu.
K. Benzema 6.0: Le Français a marqué en plus de se montré disponible. Bien en place dans le très huilé collectif madrilène.
G. Higuain : Pas Noté
Les notes de Galatasaray :
F. Muslera 5.5: Trois buts encaissés mais des efforts et quelques interventions bienvenues pour éviter le naufrage à son équipe.
E. Eboué 5.5: Inconstant défensivement, l'Ivoirien s'est montré généreux dans l'effort et a apporté offensivement.
S. Kaya 4.0: En difficulté du début à la fin, le Turc a souffert, notamment dans l'impact physique.
D. Nounkeu 6.0: Bon match de l'ancien Toulousain qui a remporté de nombreux duels en faisant parler sa puissance physique.
A. Riera 5.0: L'Espagnol a manqué d'audace et s'est contenté de défendre, sans toujours le faire efficacement.
N. Amrabat : Pas Noté
Felipe Melo 5.0: L'Auriverde n'a pas ménagé ses efforts au milieu de terrain, mais n'a pas toujours fait les bons choix.
H. Altintop 4.0: Trop discret dans le couloir droit, l'ancien du Real n'a pas brillé face à ses ex-partenaires.
U. Bulut : Pas Noté
S. Inan 4.0: Le capitaine a eu du mal à exister et n'a pas eu le rendement escompté.
W. Sneijder 3.0: Le Néerlandais a traversé le premier acte comme un fantôme. Preuve de sa prestation insipide, il a été remplacé à la mi-temps.
Z. Gokhan : Pas Noté
B. Yilmaz 4.0: Le serial buteur turc a brillé par sa discrétion. Rarement trouvé, il n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu.
D. Drogba 6.0: Du déchet mais une puissance physique qui a épisodiquement fait mal à l'arrière-garde merengue. L'Ivoirien a réussi à inquiéter Diego Lopez en plus de tirer ses partenaires vers le haut. Son expérience a fait du bien, même si elle a été insuffisante pour éviter à Galatasaray une lourde défaite.